mercredi 25 septembre 2019

Commerce de la vape : solution à long ou à court terme pour les buralistes ?

Commerce de la vape : solution à long ou à court terme pour les buralistes


Face au recul des ventes de la cigarette traditionnelle depuis quelques années, les buralistes et bureaux de tabac traversent aujourd’hui un coup dur. Les marchands de cigarettes sont près de 500 chaque année à mettre leur clé sous la porte à défaut d’opter pour la diversification de leur activité. Et comme principale solution, les buralistes et les propriétaires de tabac sont le plus souvent encouragés à commercialiser la cigarette électronique. Il s’agit d’un produit que beaucoup estiment comme étant la meilleure alternative au tabac classique. Cependant, se mettre à la vente de cigarette électronique peut-il sauver à 100% un buraliste ou un bureau de tabac ? Le commerce du tabac est-il un secteur condamné ? Focus sur ce sujet dans cet article. 

Pourquoi passer au commerce de la cigarette électronique ?

En l’espace d’une vingtaine d’années, il y aurait eu 8500 commerces de cigarette classique qui ont dû fermer leur porte. Soit, près de 500 boutiques chaque année qui déclare faillite. Donc, pourquoi un tel déclin ? On peut dire que cela peut s’expliquer par différents facteurs. Mais tous aboutissent au même fait, c’est-à-dire le recul des ventes de la cigarette. En effet, la santé financière des buralistes dépend grandement de leur principale source de revenus, c’est-à-dire le commerce de clope. Pourtant, ces dernières années, la vente de cigarette traditionnelle connait un recul significatif. Si le summum de son marché faisait 17 milliards d’euros, elle a aujourd’hui baissé de 14 milliards. Ce qui engendre un réel impact négatif chez auprès des buralistes. Aujourd’hui, l’État les encourage à la diversification, notamment dans le commerce d’e-cigarette qui représente un marché en plein essor. Des aides financières leur sont même proposées pour qu’ils puissent s’approvisionner auprès d’un grossiste cigarette électronique.   

La cigarette électronique, un produit accessible

Donc, pour compenser cette perte, les buralistes se voient obligés de diversifier leur activité. C’est-à-dire qu’au lieu de compter uniquement sur le tabac, ces derniers peuvent augmenter leur chiffre d’affaires en optant pour la diversification. Ce qui explique pourquoi aujourd’hui les bureaux de tabac proposent également des tickets de loto, des journaux ou encore même des snack-bars. Mais pour que ces derniers puissent principalement continuer leur activité, ils peuvent se tourner vers la cigarette électronique que beaucoup estiment comme étant le meilleur substitut au tabac. Il s’agit d’un produit similaire à la cigarette classique, mais qui permet toutefois de nombreuses possibilités.  De plus, pour en commander, il n’y a rien de plus simple. Il suffit de faire appel à un grossiste cigarette électronique pour effectuer s’approvisionner. Des fournisseurs comme ADNS proposent même une livraison à l’internationale pour ceux qui commandent auprès de leur plateforme. En bref, il s’agit d’un marché très intéressant pour les buralistes qui sera en mesure de compenser les pertes engendrées par le commerce d’e-cigarette.   

Les cigarettes classiques qui deviennent plus chères cette année

La cigarette électronique n’est pas une bonne alternative à la cigarette classique sans raison pour les buralistes. En effet, si les fumeurs sont contraints de revoir leur consommation, c’est bien en raison du prix élevé de la clope. Les taxes sur la cigarette ont été augmentées par le gouvernement. Ce qui oblige les revendeurs à augmenter leur prix pour profiter de légers bénéfices. Bientôt, le prix du paquet de la cigarette franchira la barre des 10 euros, ce qui est beaucoup trop pour la plupart des fumeurs. Par conséquent, ces derniers s’essaient à la vape qui peut répliquer les mêmes sensations que la cigarette traditionnelle. De ce fait, il est intéressant pour les revendeurs de cigarette de proposer les matériels de vape appropriés pour cette nouvelle mode de consommation. Il leur suffit de choisir les bons outils auprès d’un grossiste cigarette électronique pour répondre aux nouveaux besoins de ces fumeurs convertis. Un fournisseur spécialisé dans la revente de matériel e-cigarette pour les professionnels saura vous suggérer les meilleurs matériels pour votre point de vente. 

Des mesures antitabac de plus en plus sévères

S’il est bien temps pour les buralistes de passer au commerce de la nouvelle cigarette, c’est aussi dû aux autres mesures antitabac entamées par le gouvernement. En effet, l’augmentation des taxes sur la cigarette classique n’est qu’une étape entamée parmi plusieurs autres qui visent à réduire le taux de tabagisme de la population. Parmi ces autres mesures en vigueur, on peut citer la politique de paquet neutre, ou encore une plus grande restriction quant à l’utilisation de la cigarette dans les espaces publics. Ce qui encourage les fumeurs à se pencher davantage sur la vape pour répondre à leur besoin. Toutefois, pour que ce changement de consommation se fasse en toute sérénité, il est important de choisir le bon matériel. Cela dit, il faut vous approvisionner auprès d’un grossiste cigarette électronique qui dispose d’un large choix de produits comme ADNS pour satisfaire les besoins de ces derniers.  

La e-cigarette pour les buralistes : une solution à long terme ?

Afin de déterminer si la e-cigarette est une solution à long terme ou non pour les buralistes, il suffit de jeter un coup d’œil sur le marché de cette dernière. La nouvelle cigarette ne date pas d’hier. Pourtant, elle suscite aujourd’hui l’intérêt du monde du tabac jusqu’à devenir un véritable phénomène de mode. À ces débuts dans l’hexagone, elle ne servait qu’à aider les fumeurs à réduire leur consommation de cigarette. Donc, son marché était encore assez petit. Mais en quelques années, en particulier après les différentes augmentations du prix de la cigarette classique, son marché s’est vu accroitre rapidement. De même pour ses utilisateurs dont le nombre a doublé en seulement trois ans.  Ainsi, on compte aujourd’hui dans l’hexagone pas moins de deux millions de vapoteurs. Et le marché de la vape va bientôt atteindre le milliard d’euros. De plus, les économistes estiment que le nombre de vapoteurs va encore grandir et pour des raisons économiques, l’État ne prévoit pas de lourdes taxes pour la vapoteuse. Donc, on peut conclure que pour les bureaux de tabac, choisir la e-cigarette est une solution à long terme. Ainsi, dans le but de pérenniser votre commerce, n’hésitez pas à commander des matériels de vape auprès de votre grossiste cigarette électronique ADNS qui est le leader français dans la revente de matériel e-cig depuis 2013. L’expérience du professionnel contribuera au développement de votre point de vente de tabac.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire